Piment n°17 | Grossiste alimentaire pour professionnels de la restauration

La gamme Léprem associe des éleveurs de vaches sélectionnés pour leurs bonnes pratiques d’élevage, une entreprise locale de découpe réputée pour sa solide expérience, et la puissance logistique du réseau Relais d’Or. De l’éleveur à l’assiette, tous les acteurs de Léprem ont un même objectif : que vous puissiez travailler le bœuf toute l’année en toute confiance. ’ ’ RETROUVER TOUTE L’ANNÉE DANS L’ASSIETTE UNE QUALITÉ DE VIANDE DE BŒUF CONSTANTE AVEC UN PERSILLAGE RÉGULIER, RIGOUREU- SEMENT CONTRÔLÉE ET TRACÉE, AU MEILLEUR RAPPORT QUALITÉ/PRIX... C’EST LE PARI DE RELAIS D’OR AVEC SA GAMME LÉPREM ISSUE DE SA NOUVELLE FILIÈRE DE BŒUF EXCLUSIVE. 2 RECETTES CORSÉES LÉPREM 20 LÉPREM RELAIS D’OR Piment #17 Tous les éleveurs sont adhérents à 2 coopératives impliquées dans la démarche de préservation des paysages et l’entretien pastoral. LÉPREM : UN CAHIER DES CHARGES DRASTIQUE • Les viandes sont issues de 400 exploitations à taille humaine du Massif central, dans lesquelles on retrouve des races réputées comme la Montbéliarde, la Simmental, la Ferrandaise, l’Abondance... • Des animaux nourris au foin et à l’herbe essentiellement issus de l’exploitation. • Des conditions d’élevage axées sur le bien-être animal avec notamment une mise au pâturage autant que possible, des brosses d’étables, une alimentation de qualité et des traites à la demande. • Une « finition » de 3 mois environ pour l’engraissement des animaux et l’élaboration d’un persillé parfait in fine. • Abattage, sélection et découpe sont assurés par une entreprise locale de 40 ans d’expérience : Puigrenier. • Une maturation de 10 jours minimum garantie, pour parfaire la tendreté de la viande. de confiance « Cette viande française du Massif central de qualité régulière au service du goût nous permet de valoriser la provenance de nos viandes sur nos cartes. Le bon goût du gras, et la couleur de la chair en font une viande de qualité supérieure. C’est la satisfaction assurée de nos convives ! Et grâce au conditionnement et au calibre, nous maîtrisons mieux notre coût portion. Une telle régularité ça n’a pas de prix. » Dominique et Anthony, chef et second de cuisine, Le Mathuzar, Novotel à Lyon (Rhône) PAROLES DE CHEFS

RkJQdWJsaXNoZXIy NDczMjE=